Loulou

Loulou
   1) Drame psychologique de Maurice Pialat, avec Gérard Depardieu (Loulou), Isabelle Huppert (Nelly), Guy Marchand (André, son mari), Humbert Balsan (Michel, son frère).
  Scénario: Arlette Langmann
  Photographie: Pierre-William Glenn
  Décor: Max Berto
  Musique: Philippe Sarde (adaptation)
  Montage: Yann Dedet, Sophie Coussein
  Pays: France
  Date de sortie: 1980
  Technique: couleurs
  Durée: 1 h 50
   Résumé
   Nelly, l'épouse bourgeoise d'un publicitaire, vit une passion avec Loulou, un loubard dont la muflerie et la puissance sexuelle la séduisent. Tout en conservant des relations avec un mari geignard, elle envisage de vivre avec Loulou, et celui-ci promet de travailler pour l'enfant qu'elle attend de lui. Mais au cours d'un déjeuner de famille où la tribu de Loulou est réunie, elle prend conscience du monde où elle allait entrer et décide d'avorter. C'est la séparation.
   Commentaire
   Après plusieurs films remarqués seulement par la critique, Loulou marque les retrouvailles de Maurice Pialat avec le grand public, à l'aide de deux stars très bien confrontées et dirigées. Le rôle assez développé du mari (où Guy Marchand fut remarquable) joue sur la même corde masochiste que celui de Jean Yanne dans Nous ne vieillirons pas ensemble. Mais le sommet du film est la longue scène de famille, lentement gagnée par le malaise et la violence. Une nouvelle fois, Pialat montrait, sans didactisme, la réalité des clivages sociaux.
   2) Lulu, die Büchse der Pandora
   Mélodrame de Georg Wilhelm Pabst, avec Louise Brooks (Loulou), Fritz Kortner (Peter Schoen), Franz Lederer (Alva Schoen), Carl Goetz (Schilgoch), Alice Roberts (Anna Geschwitz), Gustav Diessl (Jack l'Éventreur), Krafft Raschig (Rodrigo), Daisy d'Ora (la fiancée de Peter Schoen), Michael von Newlinsky (le marquis Casti-Piani).
  Scénario: Ladislao Vajda, d'après deux pièces de Frank Wedekind
  Photographie: Günther Krampf
  Décor: Andrei Andrejew, Hesch
  Montage: J.R. Fiesler
  Production: Seymour Nebenzahl (Nero Film)
  Pays: Allemagne
  Date de sortie: 1929
  Technique: noir et blanc ; muet
  Durée: 3 254 m (environ 2 h, copie d'origine) ; 2 880 m (environ 1 h 46, copie actuelle)
   Résumé
   Splendide créature capricieuse, insouciante et voluptueuse, Loulou ne vit que pour l'amour physique, entretenue par un grand bourgeois, le Dr Peter Schoen. Elle reçoit la visite de son ancien protecteur, le vieux Schilgoch, qui veut la convaincre de reprendre sa carrière de danseuse. Mais elle prépare un numéro dans une revue dont s'occupe Alva, le fils de Schoen, et dont les costumes sont dessinés par Anna Geschwitz, une lesbienne amoureuse d'elle. Bien qu'elle ait été sciemment cause de la rupture de ses fiançailles avec une bourgeoise, Schoen décide d'épouser Loulou, mais, choqué par ses louches fréquentations et découvrant son fils en posture compromettante avec elle, il lui tend un pistolet et lui ordonne de se suicider: elle se débat, le coup part, mais c'est lui qui est tué. Au tribunal, elle parvient à s'enfuir avec la complicité de ses amis et devient la maîtresse d'Alva. À la suite de diverses aventures, elle se retrouve à Londres avec Alva et Schilgoch dans la plus noire misère: elle décide de se prostituer et attire dans leur mansarde un client désargenté qui n'est autre que Jack l'Éventreur. Qui la poignarde.
   Commentaire
   L'innocence corrosive
   Le scénario s'inspire de deux pièces du grand dramaturge expressionniste allemand Frank Wedekind: l'Esprit de la terre (1893) et la Boîte de Pandore (1901). Loulou est à la fois la cause du déchaînement des tempêtes de la passion et l'incarnation de la nature, de la vitalité pulsionnelle opposée aux tabous imposés par la «culture» d'une société prisonnière d'une «morale» immorale: en ce sens, elle est parfaitement innocente des drames qu'elle suscite. Elle représente, pour le meilleur et pour le pire, l'«éternel féminin»: c'est une créature totalement possessive dans ses désirs érotiques, mais profondément désintéressée dans ses rapports avec les hommes, à la fois force de vie et instrument de destruction, dont l'existence et la mort sont l'illustration de la dialectique freudienne Éros-Thanatos. On comprend que cette image vénéneuse et provocante de la femme libre ait fait scandale à l'époque: le film a été mutilé et défiguré par la censure, et la copie actuelle n'est que partiellement reconstituée. Le personnage a trouvé dans la sculpturale et incandescente Louise Brooks une interprète idéale, dominant magistralement cette tragédie de sexe et de sang dans la visualisation superbement expressionniste qu'en donne Pabst.
   Autre version réalisée par:
   ■ Leopold Jessner, intitulée Loulou (Erdgeist), avec Asta Nielsen, Albert Bassermann, Rudolf Forster, Carl Ebert.
  Pays: Allemagne
  Date de sortie: 1922
  Durée: environ 2 000 m (1 h 15)

Dictionnaire mondial des Films. 2014.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • loulou — [ lulu ] n. • loup loup fin XVIIIe; de loup I ♦ N. m. Petit chien d appartement à museau pointu, à long poil, à grosse queue touffue enroulée sur le dos. Loulou de Poméranie. II ♦ N. Fam. 1 ♦ (1830) LOULOU …   Encyclopédie Universelle

  • Loulou — es uns película francesa dirigida por Maurice Pialat en 1980. Sus protagonistas son Isabelle Huppert y Gérard Depardieu. Contenido 1 Sinopsis 2 Reparto 3 Véase también …   Wikipedia Español

  • Loulou — was a pseudonym used by:*Enver Hoxha, Communist dictator of Albania from 1944 until his death in 1985 *Louise Leveque de VilmorinOther uses*Loulou (film) 1980 French film directed by Maurice Pialat*Loulou Dallas von Brochwitz Retro Cheesecake and …   Wikipedia

  • loulou — ou louloute n. Jeune voyou, jeune marginal, loubar : Les loulous de banlieue. / Mon loulou, ma louloute, termes d affection …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • Loulou — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Film 2 Prénom 3 Publication …   Wikipédia en Français

  • loulou — (entrée créée par le supplément) (lou lou) s. m. Sorte de petit chien de garde. Ravel possédait un chien de la variété dite loulou, l Union médic. 14 sept. 1876, p. 394 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • loulou — …   Useful english dictionary

  • Loulou (film, 1929) — Loulou Données clés Titre original Die Büchse der Pandora/La boite de Pandore Réalisation Georg Wilhelm Pabst Scénario G. W. Pabst Ladislaus Vajda Acteurs principaux Louise Brooks Francis Lederer Carl Goetz …   Wikipédia en Français

  • Loulou Gaste — Loulou Gasté Loulou Gasté, de son véritable nom Louis Gasté, (né le 18 mars 1908 à Paris mort le 8 janvier 1995 à Rueil Malmaison) est un compositeur français de chansons à succès. Sommaire 1 Biographie 1.1 Les années jazz 1.2 …   Wikipédia en Français

  • Loulou Gasté — en compagnie de son épouse Line Renaud. Loulou Gasté (de son véritable nom Louis Gasté), né le 18 mars 1908 à Paris et mort le 8 janvier 1995 à Rueil Malmaison, est un compositeur français de chan …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”